PRÉSENTATION DE MÉMOIRES LIBÉRÉES AU QUAI BRANLY À PARIS

comité_honneur_26nov15

 

Le 26 novembre se tenait au quai Branly une soirée de présentation du programme «Mémoires libérées» qui vise à valoriser les sites et lieux de mémoires de la traite et de l’esclavage dans plusieurs pays africains et caribéens. Coordonné par l’association nantaise des Anneaux de la Mémoire, ce projet à la fois culturel et touristique permet de créer une dynamique autour du tourisme d’histoire et rencontre un grand nombre de soutiens auprès de personnalités et d’institutions internationales.
UNESCO, Ministère de la Culture, Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (CNMHE), Mémorial ACTe, Ambassade du Sénégal en France, autant de représentants d’envergure nationale et internationale qui se sont réunis le jeudi 26 novembre au musée du Quai Branly pour la présentation du programme «Mémoires libérées», créé à l’initiative des Anneaux de la Mémoire.
Basée à Nantes, l’association Les Anneaux de la Mémoire travaille depuis bientôt 25 ans à la diffusion de la recherche historique et à la sensibilisation des publics autour de la thématique de l’esclavage et de ses héritages contemporains. Pour fédérer les soutiens tissés durant toutes ces années, les Anneaux de la Mémoire ont constitué en 2014 un Comité d’Honneur. Composé notamment de Lilian Thuram, Stéphane Martin (quai Branly), Abdou Diouf (Ex secrétaire de l’OIF), Myriam Cottias (CNMHE), Régis Debray (philosophe), Erik Orsenna (écrivain), Jacques Martial (Mémorial ACTe), des historiens émérites et des artistes, ce comité réunit les personnalités qui, en France comme à l’international, soutiennent les actions des Anneaux de la Mémoire.

Lire le communiqué de presse

Article Presse Océan